JD Edwards et le SOA : Les Business Services

Historique et fonctionnalités

A partir de la version 8.12/8.97, Oracle a mis à la disposition des utilisateurs de JD Edwards EnterpriseOne  les Business Services. Il s’agit d’une infrastructure permettant nativement la mise en œuvre de Web Services.
Grâce aux Business Services, JDE E1 est désormais capable de :
  • Publier des Web Services standards exposant en temps réel, et de manière sécurisée ses fonctionnalités.
  • Consommer en temps réel des Web Services fournis par des applications externes.
  • D’étendre les fonctionnalités de services standards sans avoir à les modifier, ce qui réduit le coût de maintenance des spécifiques (concept de surcharge de méthode).
  • Capitaliser sur l’existant via des outils intégrés  à la plateforme d’administration et au cycle de développement JDE.
  • Manipuler des Media Objects, depuis les Tools 9.1.3

Cas d’emploi

  Les Web Services publiés répondent à une problématique d’interfaçage en temps réel, où des applications externes vont pouvoir interroger les données JDE E1, et y mettre à jour des informations.
Les Web Services consommés vont permettre à JDE E1 de dialoguer en temps réel avec  des applications externes.
Oracle met à disposition des clients JDE E1 plusieurs dizaines de Business Services standards, sur des  domaines aussi variés que :
o Données de base : tiers, clients, fournisseurs, sociétés…
o Gestion des transactions de vente, d’achat, de fabrication…
o Intégrations prêtes à l’emploi pour certaines solutions, Oracle ou non (Agile PLM, Mobile Solutions, Requisition Self-Service, code TVA intra-communautaire…)

Technologie

  Les Business Services sont gérés et exécutés au niveau du serveur d’applications Web, qui peut être une plateforme J2EE Weblogic ou Websphere.
Les Business Services sont développés en Java.
La version actuellement recommandée de JDeveloper pour le développement des Business Services est la 11.1.1.5, qui comporte un serveur embarqué Weblogic 10.3.

Un environnement intégré au socle technique JDEdwards

  Au même titre que le serveur JAS de JDE E1, le  serveur de Business Services est administré par Server Manager, ainsi que via la console d’administration du serveur J2EE (WLS ou WAS).
Comme les autres objets JDE E1, les Business Services  sont développés sur un client lourd, via Object Management WorkBench (OMW).
JDeveloper, l’environnement intégré de développement Oracle, est interfacé avec OMW pour le développement des Business Services.
Le déploiement des Business Services est effectué via le gestionnaire de package JDE E1. La principale différence avec les autres objets JDE E1 est l’obligation de packager et déployer systématiquement l’ensemble des Business Services mis en œuvre.

Quelques bonnes pratiques de mise en œuvre …

 Quelques éléments à prendre en compte lors de
  • La comparaison entre Web Service et interfaces « classiques »
  • Lors de la mise en œuvre d’un Web Service ou plus généralement dans le cadre d’un projet d’interface, il convient de considérer certains critères, tels que temporalité, volumétrie et disponibilité afin d’associer la technologie adéquate à chaque flux d’information.
  • Lors des phases de développement d’un service publié, il est conseillé d’utiliser un outil externe de test de Web Service (ex. : SoapUI), qui permet de simuler le fonctionnement d’une application externe.
  • Lors du développement d’une consommation de Web Service externe, il importe de s’assurer, en particulier si ce service modifie des données dans le système cible, que le endpoint fourni correspond bien à un environnement de test.

Post by admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *