Requisition Self Service (Module 43E)

Principales fonctionnalités

Il s’agit d’une surcouche optionnelle du module Achats spécialisé dans la gestion des demandes d’achat et apportant des fonctions d’e-procurement. Ce module comporte :

  • Gestion de catalogues hiérarchiques de produit
  • Gestion des demandes d’achat comme entité autonome distincte des commandes créées par le module 43.
  • Possibilité de générer les demandes depuis le site marchand d’un fournisseur avec notion de panier de commande
  • Processus d’approbation/délégation avec mécanismes d’escalade
  • Transformation demande en commande du module Achat (interactif ou batch)
  • Réception marchandises par numéro de demande

Retour d’expérience

LES +

  • Écran de gestion ergonomique utilisant les fonctions Power Form offertes par les écrans JDE Web.
  • Saisie intuitive via catalogue (nomenclature hiérarchique de familles de produits) / panir de commande
  • Support des fonctions d’achats stockés et non stockés (engagement, répartition comptes…)
  • Possibilité de saisir la DA sur famille de produit et ne fixer l’article commandé qu’au moment de la transformation en commande ferme.
  • Circuits d’approbation évolués permettant (enfin) des approbations différentiées par famille de produit et des mécanismes de délégation/escalade  puissants et automatisés.
  • Support natif de fonctions d’e-procurement : création DA depuis sites web de fournisseurs de passage de commande via protocoles d’échanges normalisés.
  • Automatisation possible de transformation demande-commande (batch).
  • Flux d’approvisionnement (commande ferme) potentiellement transparent pour initiateur demande via transaction de réception sur demande.
  • Peut être mis en œuvre conjointement ou postérieurement au module achat.

LES –

  • Les fonctions d’e-procurement ne peuvent créer que des DA, pas des commandes fermes (peut être pallié via fonction d’automatisation de transformation de demande-commande). 
  • Relative complexité du paramétrage des approbations même dans des cas simples (compensé dans une large mesure par la richesse des possibilités offertes).
  • Les fonctions d’e-procurement requièrent l’activation de Business Services (Web Services JDE) et la mise en œuvre d’un paramétrage technique pointu.

 

Notre note

Intégrateur JD Edwards et de solutions ERPIntégrateur JD Edwards et de solutions ERPIntégrateur JD Edwards et de solutions ERPIntégrateur JD Edwards et de solutions ERPIntégrateur JD Edwards et de solutions ERP

 

 

Nos recommandations

  • La mise en place du module n’est à envisager que si la société utilise de manière intensive le mécanisme de demande d’achat. Même si ce n’est pas le module de JDE nécessitant le plus de setup (d’autant que beaucoup de fonctions sont activables « à la carte »), on parle néanmoins d’un module complet. 

Pour des utilisations ponctuelles ou très ciblées, les fonctions simples offertes dans ce domaine par le module Achat peuvent suffire et s’avèrent considérablement plus simples à mettre en œuvre.

  • ORACLE met particulièrement en avant les fonctions d’e-procurement offertes par le module mais ne pas négliger celui-ci même sans besoins dans ce domaine : certaines fonctionnalités (catalogue de produits ou fonctions d’approbation par exemple) apportent un vrai plus pour tout processus de gestion de DA.

 

Fiche Workshop

En cas de souhait de mise en œuvre des fonctions d’e-procurement, ne pas négliger dans le timing projet la mise en œuvre des pré-requis JDE (fonctions SOA et Business Services), les nécessaires échanges techniques avec les fournisseurs pour la mise au point du dialogue de communication entre JDE et le site marchand et les potentiels développements spécifiques selon la liste souhaitées des données à interfacer.

Post by admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *